Alimentation

Projet de conception d’un bac de permaculture

La permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes, dont agricoles, en s'inspirant de l'écologie naturelle en prenant exemple sur les forêts et autre systèmes naturels. Elle prend en considération la bio-diversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Permaculture)
L’idée de ce projet est donc de créer un potager de permaculture en bacs à l’école. Le but visé est d’étudier une agriculture durable et semi-urbaine, qui préserve et prend soin de l’environnement dont le sol lui-même, qui permet d’économiser l’eau et l’énergie, en vue de produire une alimentation saine tout en faisant partie intégrante du cycle naturel de notre entourage, et tout cela localement.Ce projet est intimement lié aux problèmes de notre consommation d’énergie et des changements climatiques. L’agriculture durable réduit les émissions de CO₂ en augmentant la productivité d’un champ et donc en réduisant sa taille, ce qui implique l’utilisation de moins de tracteurs et de pétrole. Elle prône le non-labourage, ce qui réduit aussi les émissions de CO₂, puisque les couches aérobies et an-aérobies du sol ne sont plus inversées. Elle préconise de diminuer la consommation de viande pour réduire le territoire réservé au fourrage des animaux élevés pour l’abattage. De plus, une agriculture de proximité permet de réduire voire supprimer le transport d’aliments sur de grandes distances.Le projet a été divisé en deux phases : la première automnale et la seconde printanière. Lors de la phase automnale, les élèves ont planté dans des pots et des petits bacs provisoires des plantes « d’hiver » qui supportent le froid dont des framboisiers, groseilliers, mûriers, de la vigne, des poireaux, des rampons, de la coriandre, du thym, de la menthe, etc. Lors de cette première phase, les élèves ont aussi élaboré un plan (« l’architecture de leur bac de permaculture ») pour planter tout cela dans un bac mesurant 60cm x 45cm x 45cm (un bac pour 2 élèves). Lors de la phase de printemps, ils transplanteront leurs plantes depuis les pots à leurs bacs selon l’architecture qu’ils ont conçue, et planteront d’autres légumes et fruits qui pousseront dès le printemps : tomates, basilic, salades, courges, courgettes, etc.Ce projet de permaculture permettra donc aux élèves d’étudier une manière de produire de la nourriture plus respectueuse de notre environnement, accessible pour tous, économe en énergie et en eau. L’idée maîtresse de ce projet est donc de faire prendre conscience aux élèves que nous sommes, de manière totalement inhérente, dépendants de la Terre, et que nous devons en prendre soin.
École
Etablissement secondaire de Coppet
Nom de classe
Permaculture à Coppet avec les 11G1 et 11P4
Partager un projet